HABILITATION ELECTRIQUE

Ce que vous devez savoir pour votre sécurité

L’habilitation électrique en détail.

Voyons l’habilitation électrique en détail et les droits de chacun des acteurs.

Habilitation électrique

Que veut dire être habilité ?

Une personne habilité, est une personne reconnue apte par son employeur à effectuer des opérations d’ordres électriques, ou a diriger des travaux d’ordre électriques en respectant les règles de sécurité, dans les zones à risques.

Ces opérations sont effectuées dans un cadre de travaux d’ordre électrique ou non électrique, de manœuvres, d’interventions, de mesurages ou d’essais. Elles sont aussi, toujours précédées d’un ordre de travail écrit ou orale.

Cette habilitation est obligatoire pour :

  • Exécuter ou diriger des opérations au voisinage d’installations électriques
  • Accéder sans surveillance aux locaux réservés aux électriciens
  • Effectuer une consignation
  • Être surveillant de sécurité

L’habilitation repose sur trois fondamentaux :

  1. La qualification
  2. La formation
  3. La désignation

Rappel : seul l’employeur est apte à délivrer une habilitation. Cependant cette délivrance ne le dégage pas de ses responsabilités.

Les différentes habilitations

  • Le chargé de consignation (BC-HC)
  • Le chargé de travaux (B2-B2V-H2-H2V)
  • Le chargé d’intervention (BR-BS)
  • L’exécutant électricien (B1-B1V-H1-H1V)
  • L’exécutant non électricien (B0-H0-H0V)
  • Le chargé d’opération spécifique
    • Le chargé d’essais (BE essai)
    • Le chargé de mesurage (BE mesurage)
    • Le chargé de manœuvre (BE manœuvre)
    • Le chargé de vérification (BE vérification)

A savoir qu’une personne peut posséder plusieurs titres d’habilitation.

Votre niveau d’habilitation sera déterminé en fonction de ce que vous faite dans l’entreprise. La fonction que vous occupez (exécutant ou encadrement), le type d’opération que vous serez amené à effectuer, le niveau de tension sur lequel vous allez intervenir, le type d’installation.

Vous devez connaître aussi les différents niveaux d’habilitation dans le cadre de vos travaux ou interventions.

Les différents types d’opérations d’ordre électrique que vous pouvez être amené à effectuer sont :

  • Travail hors tension
  • Travail sous tension
  • Travail au voisinage simple
  • Travail au voisinage renforcé
  • Intervention en basse tension
  • Opérations spécifiques (essais, manœuvres, mesurages, vérifications)

Détail des opérations spécifiques

Essai

Opération destinée à s’assurer du bon fonctionnement ou de l’état électrique ou mécanique d’un ouvrage ou d’une installation électrique.

Mesurage

Opération destinée à mesurer les grandeurs électriques ou les grandeurs physiques (ex : distance), sur une installation électrique.

Vérification

Opération destinée à s’assurer qu’un ouvrage ou installation est conforme à un référentiel.

Manœuvre

Opération conduisant à un changement de la configuration électrique d’un ouvrage, d’une installation ou de l’alimentation électrique d’un matériel. Ces opérations sont réalisées par l’intermédiaire d’interrupteurs, disjoncteurs, sectionneur, etc.

 

ATTENTION VOTRE NIVEAU D’HABILITATION, NE VOUS DONNE AUCUN DROIT D’INTERVENIR SANS AUTORISATION PRÉALABLE.

Les habilitations en détail et la chaine d’encadrement

Les non habilités

Le chargé d’exploitation : ce peut être votre employeur ou une personne autre qui assure cette responsabilité. Il n’a pas lieu d’être habilité. Il autorise l’accès aux installations, il organise les travaux et doit prévoir les mesures de sécurité nécessaires.

Le chargé de chantier : pour des travaux de bâtiment, il n’a pas lieu d’être habilité. Il peut diriger des travaux d’ordre non électrique, dans une zone ou le risque électrique est supprimé.

Les habilités

Les non électriciens peuvent êtres habilités pour effectuer des travaux de peinture, de nettoyage, des travaux techniques, des relevés de compteur, à proximité des installations électrique. Ils seront alors habilités B0 ou H0 selon le niveau de tension. Ils pourront travailler sans dépasser la limite de voisinage et ils pourront aussi êtres accompagné d’un surveillant de sécurité électrique.

Exemple : le grillage d’un poste haute tension doit-être changé. Les ouvriers devant effectuer cette opération, seront dirigés par un chargé de chantier habilité H0 pour l’extérieur et assisté d’un surveillant de sécurité habilité H0V pour l’intérieur de l’enceinte. La poste d’une limite à ne pas franchir, matérialisé par des barrières ou des banderoles sera aussi installée.

Les électriciens

Chargé d’intervention élémentaire

L’habilitation BS permet de réaliser de petites interventions (remplacement d’appareillage électrique, comme les ampoules, les fusibles, les prises de courant ou les interrupteurs muraux …).

Le BS ne peut pas franchir la limite de voisinage, qui est de 30 cm.

Le chargé d’intervention générale

Le BR peut intervenir sur des installations de faible étendue et pour des opérations de type dépannage ou de courtes durées.

  • Il peut travailler seul
  • Il peut rechercher des pannes
  • Il peut contrôler le fonctionnement
  • Il peut faire des mesures
  • Il peut consigner pour lui-même ou pour une personne qui l’accompagne
  • Il peut remplacer des fusibles
  • Il peut réaliser des opérations de connexion/déconnexion…

L’exécutant électricien

Le B1 exécute des opérations de câblage sur une installation consignée, il peut réarmer des protections.

Il travaille toujours sous la responsabilité d’un chargé de travaux. Il ne peut pas franchir la limite de voisinage.

Le B1V exécute les mêmes opérations que le B1, mais lui peut travailler au voisinage. Il travaille toujours sous la responsabilité d’un chargé de travaux.

Le chargé de travaux

Le B2 assure la direction des travaux d’ordre électrique. Il prend et fait prendre aux personnes sous sa responsabilité, les mesures de sécurité nécessaires en fonction des travaux et de l’analyse des risques (mise en place du balisage, port des EPI, …).

En cas ou il doit réaliser une consignation en 2 étapes, il fait l’absence de tension (VAT) et met à la terre et en court-circuit l’installation.

A la fin des travaux, il rassemble sont personnel pour lui signaler la fin des travaux, vérifie la zone de travail pour qu’aucun outil ou matériel ne traine, il enlève le balisage et les MALT s’ils ont été mises, il rédige la fin des travaux et prévient le chargé de consignation.

Il ne peut pas franchir la limite de voisinage.

Le B2V réalise les mêmes opérations que le B2, mais lui peut franchir la limite de voisinage.

Le chargé de consignation

Le BC consigne les installations électriques pour la réalisation de travaux d’ordre électrique ou non électrique. Il peut consigner en 1 étape l’installation ou en 2 étapes. Dans ce dernier cas il remet au chargé de travaux une attestation précisant la procédure effectuée (consignation en deux étapes). Sinon il remet une attestation de consignation.

Le BC peut franchir la limite de voisinage.

Les chargés d’opération

Le BE essai s’assure du bon fonctionnement ou de l’état électrique ou mécanique d’un ouvrage ou d’une installation électrique.

BE mesurage mesure les grandeurs électriques ou les grandeurs physiques (ex : distance), sur une installation électrique.

BE vérification s’assure qu’un ouvrage ou installation est conforme à un référentiel.

BE manœuvre effectue des opérations conduisant à un changement de la configuration électrique d’un ouvrage, d’une installation ou de l’alimentation électrique d’un matériel. Ces opérations sont réalisées par l’intermédiaire d’interrupteurs, disjoncteurs, sectionneur, etc.

 

La chaîne d’encadrement

Chaine encadrement travaux non electrique

Ici l’opérateur reçoit ses ordres du chargé de chantier, qui lui même reçoit ses ordres du chargé d’exploitation électrique, qui peux aussi être son employeur. Il peut aussi recevoir l’ordre d’un chargé de consignation, si une consignation doit-être effectuée.

 

Chaine encadrement travaux electrique

Ici la chaîne est presque identique, sauf que le chargé de travaux est en relation avec le chargé d’exploitation pour la préparation des travaux.

 

Conclusion

Une personne habilitée est reconnue apte par son employeur à effectuer ou diriger en sécurité des opérations d’ordre électrique, dans les zones comportant un risque électrique.

Seul l’employeur peut délivrer une habilitation

l’habilitation est obligatoire pour exécuter des opérations sur ou au voisinage d’installations électriques, accéder sans surveillance aux locaux réservés aux électriciens, effectuer des consignations …

il faut toujours avoir un accord avant l’intervention, l’habilitation ne donne en aucun cas l’autorisation.

Il faut être désigné

l’habilitation est généralement renouvelable tous les 3 ans, sauf cas spécifique, par exemple : pour un changement de poste ou d’emploi…

Test

Posted under: C18-510

Tagged as: , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :