HABILITATION ELECTRIQUE

Ce que vous devez savoir pour votre sécurité

Agents électrocutés à Metz

Agents électrocutés à Metz : les investigations se poursuivent

L’enquête se poursuit pour déterminer les circonstances de l’accident qui a coûté la vie à deux agents dans une école de Metz-Bellecroix, mardi.

Agents électrocutés à Metz

Les enquêteurs poursuivent leurs investigations pour déterminer les circonstances du drame qui a coûté la vie à Thomas Harmand et Eric Richelot, mardi matin (lire RL d’hier).

Les autopsies des deux agents de la Ville de Metz doivent avoir lieu ce jeudi après-midi, à l’Institut médico-légal de Nancy, afin de définir précisément les causes des deux décès, qui pourraient encore osciller entre électrocution et noyade.

Une expertise technique, sur les lieux, sera également rapidement menée. L’Inspection du travail a également été avisée.

L’enquête, ouverte pour homicides involontaires, doit éclaircir le déroulement de l’accident.

Hier, de nombreux témoins, notamment le personnel de l’école maternelle Le Pré-Vert et de la Ville de Metz, ont encore été auditionnés.

1,60 mètre d’eau

Les enquêteurs veulent comprendre les raisons pour lesquelles l’agent des services techniques et l’employé aux affaires scolaires de la Ville se sont successivement rendus dans la chaufferie de l’école du quartier de Bellecroix, mardi peu avant 8h.

Selon les premiers éléments, une canalisation d’eau dans la chaufferie aurait fui, dès vendredi. Mais l’intervention du technicien n’avait pas été possible avant ce mardi, en raison du week-end prolongé de la Pentecôte.

Au moment du drame, le local était sous plus d’un mètre soixante d’eau. Et, manifestement, l’électricité fonctionnait encore puisque, à leur arrivée, les sapeurs-pompiers avaient dû sécuriser le site.

Les enquêteurs cherchent donc à déterminer également pourquoi le réseau électrique ne se serait pas automatiquement coupé.

Hommage

Thomas Harmand, âgé de 30 ans, technicien de la Ville, et Eric Richelot, le concierge du groupe scolaire âgé de 45 ans, en arrêt respiratoire à l’arrivée des secours, sont décédés mardi dans l’après-midi.

Hier, à midi, l’ensemble des agents de la Ville de Metz se sont recueillis, au cours d’une minute de silence en hommage à leurs collègues.

L’école maternelle Le Pré-Vert est toujours fermée, pour les besoins de l’enquête. Les 110 enfants inscrits sont accueillis depuis ce jeudi matin dans l’école primaire attenante.

SOURCE

Posted under: Faits divers

Tagged as: ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :