HABILITATION ELECTRIQUE

Ce que vous devez savoir pour votre sécurité

Le chargé d’intervention BR.

Le chargé d’intervention BR.

Le chargé d’intervention BR.Si vous êtes chargé d’intervention générale, vous devez :

  • Avoir les connaissances pratiques du métier d’électricien
  • Savoir lire des schémas électriques.

Vous avez la possibilité d’intervenir seul pour des opérations d’entretien et ou de dépannage, de raccordement, de remplacement de matériels.

Mais il y a certaines limites en courant, en tension et en section de conducteurs à respecter.

Nature du courantProtection contre les courts-circuitsTension maxi des circuitsTension maxi pour les opérations de connexion/déconnexion des câblesSection maxi des circuits "puissance" pour les opérations de connexion/déconnexion des câblesSection maxi des circuits "contrôle et commande" pour les opérations de connexion/déconnexion des câbles
AlternatifCal <= 63A1000V500VCuivre : 6 mm²
Aluminium : 10 mm²
Cuivre : 10 mm²
Aluminium : 16 mm²
ContinuCal <= 32A1500V750VCuivre : 6mm²
Aluminium : 10 mm²
Cuivre : 10 mm²
Aluminium : 16 mm²

Au-delà de ces valeurs, vous devez traiter l’opération comme des travaux.

Pour une intervention BT générale par ordre de priorité vous devez :

  1. Consigner (rappel, un habilité BR peut consigner pour son propre compte)
  2. S’il y a un voisinage, vous devez poser des nappes isolantes avec vos EPI
  3. En dernier recours, travailler en présence de tension (Dans ce cas les interventions doivent respecter les principes élémentaires de prévention du risque électrique des travaux sous tension)

 

Quelques autres précisions.

Le chargé d’intervention générale met en œuvre les moyens de protection collectives (mise en place d’écran, pose de nappe isolante, …) et individuelle qui juge nécessaires.

Le chargé d’intervention générale doit disposer du matériel, de l’outillage, des équipements de travail, des équipements de protection collective, des équipements de protection individuelle est des vêtements de travail adaptés à sa mission, notamment :

  • des gants isolants
  • un écran facial
  • un dispositif de vérification d’absence de tension
  • des outils isolants ou isolés adaptés à sa mission
  • de nappes isolantes
  • des dispositifs de verrouillage

Le matériel et l’outillage mis en œuvre doivent répondre aux exigences des normes les concernant, êtres contrôlés régulièrement et changé systématiquement dès qu’ils ne répondent plus à leurs exigences de sécurité.

Lorsqu’il existe un voisinage HT, les prescriptions relatives à la zone de voisinage HT (zone 1 et 2) où se trouve le chargé d’intervention générale sont à appliquer. Le chargé d’intervention générale doit avoir l’habilitation correspondante.

En cas d’interruption temporaire d’une intervention générale, le chargé d’intervention générale prend les dispositions nécessaires pour interdire tout accès à des pièces nues sous tension, toutes manœuvre et fonctionnement intempestifs.

 

ATTENTION

  • Une intervention BT Générale = préparation
  • L’analyse des risques est indispensable
  • Le BR est responsable de son chantier, il doit assurer sa propre sécurité et celle des personnes avoisinantes.

Comment se déroule une intervention BT générale

Coté responsable de l’installation

Après constatation de la panne, l’opérateur prévient le responsable de l’installation, celui-ci :

Analyse les risques pouvant se présenter

Prépare les documents nécessaires pour la réalisation de l’intervention

Il convoque le chargé d’intervention et lui remet l’autorisation d’intervention

 

Coté BR

Le chargé d’intervention générale effectue l’opération qui se déroule en trois étapes :

  1. Il recherche et localise les défauts (cela comprend : compréhension du fonctionnement de la machine ou de l’installation, les mesures, les tests) le tout en portant ces EPIs
  2. Il élimine les défauts constatés ou remplace le ou les éléments défectueux, (pour cela il faut consigner, baliser et mettre hors de portée les éléments dangereux.)
  3. Il vérifie le bon fonctionnement de la machine ou de l’installation après réparation (pour cela la présence de tension est souvent nécessaire, il faut donc être protégé.)

Une fois l’opération terminée, le chargé d’intervention générale :

  • Remonte toutes les protections et vérifie qu’il n’y a aucun risque
  • Informe le responsable de la fin de l’intervention et lui remet l’avis de fin d’intervention
  • Avise l’opérateur de la nature des opérations effectuées en lui indiquant si le dépannage est définitif ou pas

Posted under: C18-510

Tagged as: , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :