HABILITATION ELECTRIQUE

Ce que vous devez savoir pour votre sécurité

Le disjoncteur différentiel

disjoncteur différentiel

Le disjoncteur différentiel est un matériel indispensable dans l’installation électrique d’une habitation. Il permet de garantir la sécurité des personnes et protéger son installation contre les surcharges et les courts-circuits.

Rappel

Les éléments qui constituent un circuit électrique.

Pour garantir la sécurité électrique d’une installation, il est important de prévoir des dispositifs permettant d’interrompre le passage du courant, lors d’un disfonctionnement. C’est le rôle d’un interrupteur et d’un disjoncteur.

L’arc électrique

Lorsque l’on manipule un interrupteur, lorsqu’un fil électrique est mal serré ou desserré d’une borne d’un appareil, un arc électrique se forme. S’il se forme lors de la manipulation de l’interrupteur neuf ou en bon état de fonctionnement, ce n’est pas grave, car l’interrupteur a été prévu pour (sauf s’il est détérioré). Mais lorsqu’il se produit au niveau de la connexion des fils sur un appareil, alors le risque est beaucoup plus grand (Risque d’incendie).

Le court-circuit

Il y a court-circuit, lorsque deux conducteurs présentant une différence de potentiel se touchent. Le courant résultant s’appel courant de court-circuit, il est très dangereux et peut atteindre une intensité très élevée. Un court-circuit est causé par une détérioration de l’isolant, vieillissement, usure, rupture d’un conducteur, l’introduction d’un outil métallique dans un appareil présentant des pièces nues sous tension … La sécurité électrique doit palier à cet incident.

Le contact direct

C’est le contact d’une personne avec des pièces nues sous tension. Voir l’article

Le contact indirect

C’est le contact d’une personne avec les parties métallique d’un appareil mis accidentellement sous tension. Voir l’article

Voyons maintenant le rôle du disjoncteur différentiel

Le différentiel est constitué de deux composants :

  • Le tore magnétique
  • Un relais sensible

 

Disjoncteur différentiel fonctionnement

Source Legrand

 

 

 

 

 

 

Ce dispositif permet de mesurer en permanence la différence entre le courant entant dans l’appareil (I1) et le courant sortant de l’appareil (I2).

Le tore magnétique fonctionne comme un transformateur, le primaire mesure la différence entre I1 et I2, le secondaire alimente le relais sensible.

Quand il n’y a pas de défaut I1 = I2 (les intensités sont identiques)

Quand il y a un défaut I1 ≠ I2, donc I1 – I2 = Id (intensité différentielle). Si l’intensité différentielle est égale ou supérieure à la sensibilité du relais (ex : 30 mA), le relais sensible est alimenté et les contacts du disjoncteur s’ouvrent et coupe l’alimentation.

Disjoncteur différentiel fonctionnement

Source Legrand

Disjoncteur différentiel fonctionnement

Source Legrand

 

Disjonteur différentiel fonctionnement

Source Legrand

Plusieurs types de disjoncteurs différentiels

Le type AC – Application courantes

Les différentiels de type AC détectent les courants résiduels alternatifs. C’est ce que l’on trouve le plus souvent dans les habitations.

 

Le type A – Applications spécifiques

Les différentiels de type A, reprennent les caractéristiques des types AC, mais détectent aussi les courants résiduels à composante continue.

Les composantes continues :

  • Pour les locaux d’habitation, ce sont les circuits des cuisinières, des plaques de cuisson, les lave-linges.
  • Pour les installations industrielles, ce sont les variateurs de vitesse avec convertisseur de fréquence

Le type Hpi – Applications spéciales

Les différentiels de type Hpi, comportent une immunisation complémentaire aux déclenchements intempestifs nettement supérieure au niveau exigé par la norme, ils détectent les courants résiduels à composante alternative et continue, et s’utilisent dans les cas suivants :

  • Les lignes d’alimentation de matériel informatique (banque, instrumentation de base militaire …
  • Machines automatisées
  • Instrumentation médicale
  • Congélateur
  • Lieux ou le risque de foudre est élevé
  • Lignes ou il y a des tubes fluorescents
  • Sites ou il y a de grandes longueur de lignes

Conclusion

Installez un ou plusieurs disjoncteurs différentiels dans votre installation, mais vérifiez que vous avez une bonne prise de terre (avec une résistance pas trop élevée). D’une manière générale la résistance d’une terre de doit pas dépasser 100 ohms. Plus la résistance se rapproche de zéro mieux se sera.

 

Posted under: C18-510

Tagged as: , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :