HABILITATION ELECTRIQUE

Ce que vous devez savoir pour votre sécurité

Le risque électrique (2) les éléments a prendre en compte.

Le risque électrique. les éléments à prendre en compte pour l’analyse.

Risque électriqueL’appréciation des distances. En effet pour l’analyse du risque électrique il faut tenir compte du nombre d’opérateurs qui vont travailler, des objets qu’ils vont manipuler (petits ou grands), des outils (petits ou grands), des engins utilisés (s’il y en a). Il faudra aussi tenir compte des déplacements et des gestes volontaires ou pas des opérateurs, ainsi que de leurs réflexes.

Tenir compte des pièces nues sous tensions à proximité et de celles qui vont êtres manipulées. De l’incertitude des conducteurs isolés, mais encastré ou enterré. Ainsi que de la chute possible d’outils, pièces ou autres matériels.

Rappel : la présence de pièces nues sous tension présente un risque majeur.

Comment procéder.

Il y a 3 grands thèmes :

  • L’organisation
  • L’équipement
  • La tension

L’organisation

Risque électriqueLorsque l’opération est planifiée, est-ce que j’ai l’accord de mon responsable et du client chez qui j’interviens ? Vous devez absolument avoir un ordre de travail et l’accord du client pour pouvoir exécuter le travail.

Lorsque vous avez identifié le travail à faire, est-ce que vous avez bien compris la demande et la finalité de l’opération ? Un ordre mal compris peut faire prendre des mauvaises décisions et donc entrainer des accidents.

Est-ce que je suis habilité pour ce type d’opération ? En effet si le travail se fait au voisinage de pièces nues sous tension, il faut une habilitation avec l’indice V. Si vous ne l’avez pas, vous ne pouvez intervenir. Il faut donc en référer au chargé de travaux.

Avez-vous les compétences techniques pour ce type d’opération ? On ne peut pas tout savoir sur tout. Il faut peut-être demander une documentation technique ou une aide d’une personne, qui les connaissances pour vous assister.

S’il faut se faire assister, est-ce que je connais mon interlocuteur ? Il faut alors que j’identifie la personne au sein de l’entreprise.

Est-ce que j’ai repéré toutes les sources d’énergie électrique principales et secondaires ? Il faut le faire à l’aide d’un schéma à jour, visuellement, avec un VAT etc. Si je n’ai pas les schémas, je les obtiens auprès du service technique, ou je me fais assister d’une personne compétente.

Est-ce que j’opère dans un environnement sec ? ATTENTION vous devez toujours travailler sur une installation hors tension. Il faut faire consigner l’installation. Si ce n’est pas possible, alors je contacte le chargé de travaux.

Les équipements

Risque électriqueEst-ce que j’ai mes E.P.I. ? Sont-ils adaptés à l’opération que je dois réaliser ? Sont-ils en bon état ? Est-ce que je les aie vérifiés ?

Est-ce que j’ai les bons équipements, les bons outils ? Si je ne les aie pas je m’en procure.

Est-ce que je possède tout le matériel pour réaliser cette opération (Câble, cosses, disjoncteurs …) ? Je dresse la liste et je m’approvisionne.

La tension

Risque électriqueJe dois travailler hors tension. Est-ce que je dois faire la consignation, ou j’ai en ma possession une attestation de consignation.

Y a-t-il des pièces nues sous tension dans le voisinage de mon intervention ? S’il y en a, je dois sécuriser cette zone par la pose d’un écran ou d’une nappe isolante.

Ce sont toutes ces questions que l’on doit se poser avant l’exécution de l’opération.

Il existe un document très bien fait sur le site de l’INRS, qui reprends tout cela et qui vous permettra de ne rien oublier. Ce document ne traite que du risque électrique bien sûr.

Posted under: C18-510

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :