HABILITATION ELECTRIQUE

Ce que vous devez savoir pour votre sécurité

Les risques électriques

Les risques électriques

Risques électriquesLa notion des risques électriques est encore souvent sous-évaluée par la plupart des gens. Cette situation est certainement due à l’habitude et l’accoutumance à cette énergie que nous utilisons tous les jours de façon inconsciente et du coup nous faisant oublier les dangers de cette énergie lors d’une mauvaise utilisation des appareils.

L’électricité est invisible, silencieuse et inodore, elle demeure donc dangereuse aussi bien dans le domaine professionnel que dans le domaine privé.

Je vous rappel que l’électricité, fait plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés tous les ans.

Les risques liés à l’électricité sont de plusieurs natures, électrisation, électrocution, chutes, chocs, coupures…, elles doivent êtres intégrées dans toutes les analyses de risques d’accident.

Une analyse globale des risques intégrants les risques liés à l’électricité, doit être faite avant tous commencement de travaux. C’est avec cette analyse que l’on peut prendre des mesures nécessaires pour pouvoir assurer la sécurité des personnes qui vont intervenir sur une installation.

Les accidents dus à l’électricité et leurs conséquences

Il y a 3 types de phénomènes

  • L’électrisation
  •  L’arc électrique
  • Les risques liés à l’accident électrique

L’électrisation

L’électrisation est due au passage du courant dans le corps et peut avoir comme conséquences :

  •  Des brûlures internes et externes
  • L’électrocution qui provoque le décès de la personne

L’arc électrique

L’arc électrique est provoqué par un court-circuit, lorsque deux fils sous tension se touchent. Il produit un dégagement de lumière intense qui provoque :

·         Une projection de métal en fusion et provoquant des brûlures sur le corps.

·         Un rayonnement ultra violet et infra rouge, provoquant des lésions aux yeux.

·         Un dégagement de gaz toxiques dus à la combustion des isolants sur les fils, provoquant une intoxication.

Les risques liés à l’accident électrique

Souvent lorsque l’on se fait électrisé, la première réaction est la surprise donc un mouvement de recule. Ce sont ses risques qui occasionnent des chûtes et provoquent des traumatismes (fracture des membres, chocs sur la colonne vertébrale, traumatisme crânien …

 

Les effets physiologiques du courant sur l’homme

Le corps humain est constitué en grande partie d’eau, se qui le rend particulièrement vulnérable en cas de choc électrique.

La gravité du choc électrique dépend de plusieurs facteurs :

  • La résistance générale du corps
  • L’intensité du courant
  • La tension qui lui est appliquée
  • Le temps de contact
  • L’épaisseur de la peau
  •  L’humidité

Les deux effets sur le corps humain

L’effet dit excito-moteur, qui se traduit par une contraction des muscles moteurs et des muscles auto réflexes.

Brulure ElectriqueL’effet thermique, qui provoque des brûlures sur et dans le corps.

Pour les muscles moteurs, le passage du courant provoque des contractions et des mouvements incontrôlables. Les résultats sont une répulsion dans le meilleur des cas ou une contraction, à ce moment là,  la personne reste collée sur le conducteur sous tension. Ces effets disparaissent avec la coupure du courant (pas plus de 4mn).

Pour les muscles auto reflexes, au niveau de la cage thoracique la contraction du diaphragme entraine l’arrêt de la fonction respiratoire et provoque l’asphyxie. Cet effet disparait avec l’arrêt du courant (pas plus de 30 secondes).

Pour les muscles cardiaques, l’électrisation provoque un disfonctionnement qui entraine une fibrillation ventriculaire et provoque en quelques secondes la perte de connaissance et  l’arrêt du cœur. Cet effet et irréversible, même après l’arrêt du courant.

Voici deux courbes, une en courant alternatif (le type de courant que vous avez chez vous) et une en courant continu (le type de courant que vous avez dans votre batterie de voiture).

Pour une comparaison, une prise de courant chez vous peut délivrer une intensité de 16 Ampères. Si l’on considère le seuil de non lâché à 10 mA (Milliampère), vous pouvez recevoir 1600 fois plus d’intensité.

Maintenant si votre installation est équipée un disjoncteur différentiel de 30 mA (Milliampère), il va déclencher en 0,05 secondes si un courant de fuite de 30 mA passe dans votre corps. Vous n’aurez donc pas le temps de vous faire électrocuter, seulement une petite décharge électrique qui vous fera sursauter.

Conclusion

L’électricité reste très dangereuse, méfiez vous des fils à nue, ne prenez aucun risque en voulant toucher le fils pour savoir s’il y a du courant. Faite vérifier votre installation électrique par un électricien et faites installer des dispositifs différentiel pour vous protéger.

Test

Posted under: C18-510

Tagged as: , , , , , ,

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :